La danse


Bénévolat humanitaire au Vietnam - GlobalongVoici mon activité préférée et qui ne coûte absolument rien !!! Nothing !!! Nada !!!

Pour les effets positifs de la danse, vous pouvez additionner les bienfaits des jeux sportifs et en plus les bienfaits du côté artistique tels que la créativité, l’écoute musicale, le rythme, la mémoire ou encore l’estime de soi.

On peut commencer à faire rentrer les enfants dans la danse grâce à des jeux musicaux. Ensuite, vous pouvez organiser une chorégraphie.

Voici quelques conseils :

Tout d’abord, prenez une chanson que les enfants aiment Programme auprès des enfants en Amérique Latine - Globalong! Ensuite tout dépend de leur âge et de leur stade de développement.
Pour les maternelles, c’est à vous de les diriger. Faites des pas très simples et répétitifs.
Pour les primaires, vous pouvez vous appuyer sur eux et créer une chorégraphie avec eux.
A partir de 10 ans, vous pouvez les laisser en indépendance en les guidant.

Les pré requis :

L’équilibre :Volontariat international en Jamaique - Globalong
« Est-ce que vous pouvez tenir sur votre pied gauche… »

La respiration :
Apprendre à gérer son souffle est quelque chose d’indispensable pour danser, voici quelques exercices sympathiques.

La connaissance de son corps :
Face aux enfants, vous leur demandez au fur et à mesure :
« Levez le bras droit, montrez votre nombril, tapez une fois
du pied gauche… »

Attention !Mission d'enseignement en Afrique - Globalong

Avant chaque séance, faites des exercices d’échauffement
Après chaque séance, faites des exercices d’étirement
Et pour finir, mettez une musique douce, faites-les s’allonger et racontez-leur une histoire douce qui va vous permettre de faire redescendre l’excitation.
Globalong



 Dansez au rythme du Libdub des enfants ghanéens

Découvrez nos programmes de bénévolat humanitaire international

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *