Conseil n°1 : La bienveillance


La bienveillance, KEZACO ?

La bienveillance est la disposition favorable à l’égard de quelqu’un. Cela signifie être indulgent et faire preuve de bonté.


La base de toute relation

On oublie si facilement ce mot si simple qui est pourtant si important. Etre bienveillant envers les enfants commence par la bienveillance envers vous-même et envers l’équipe avec qui vous travaillez dans votre mission de volontariat international. N’oubliez pas que vous êtes humain et donc pas parfait.bénévolat international en Afrique - Globalong

C’est en faisant des erreurs que l’on apprend.

 Avec les enfants,
la bienveillance est la clé de toute réussite.

Oui mais pourquoi ?séjour humanitaire en Asie - Globalong

Et bien c’est tout simple, comme chaque être humain, un enfant à besoin de se sentir aimé, soutenu, accueilli et encouragé. Lorsqu’il sait que l’adulte devant lui croit en ses capacités, il s’épanouit de plus en plus et déploie son potentiel. La bienveillance est le comportement principal à adopter lorsque l’on souhaite voir un enfant évoluer.

Comment faire ?

être volontaire en Amérique Latine - GlobalongLa communication non violente est l’outil idéal pour être bienveillant. Elle vous permettra d’instaurer le calme et l’harmonie ou de le rétablir en cas de conflit.

Dans un premier temps, observez la situation et analysez concrètement les faits. Ensuite, exprimez-vous ! Oui, parce que les enfants ne peuvent pas deviner ce que vous voulez ! Pour finir, il faut bien comprendre que derrière chaque émotion se cache volontariat international en Afrique - Globalongun besoin satisfait (réaction positive) ou insatisfait (réaction négative). Ainsi, prenez du recul pour identifier vos propres besoins en vous disant « ok, là, je n’ai pas géré, comment je pourrais faire la prochaine fois ? Qu’est-ce qui m’a amené à réagir de la sorte ? ». Cela vous permettra de rectifier et d’apprendre de vos erreurs mais surtout de montrer un exemple calme et bienveillant aux enfants qui s’identifieront à vous (et donc agirons probablement comme vous) rapidement.


Le concret :

Privilégiez les sourires et les phrases d’encouragement !
Dire une phrase telle que « tu peux être fier de toi » leur permettra de développer leur confiance en soi.
Soyez positif ! Un enfant échoue ! Ce n’est pas grave ! Vous êtes là pour lui et pour l’aider ! Alors hop, on recommence !



Découvrez le témoignage d’Antonio sur sa mission d’enseignement au Cambodge

 Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@globalong.com

Commentaire (1)

  1. Snookie

    J’adore votre blog il m’inspire pour mes babysitting et autres moments auprès des enfants !
    Continuez comme ça 🙂

    Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *