Conseil n°2 : Parler à un enfant


Comment parler à un enfant ?

Partons du postulat qu’un enfant est un adulte plus petit mais qu’il n’est pas idiot pour autant. Oubliez les petits mots et expressions niaises ! Parlez aux enfants de façon simple et naturelle !

Utilisez des mots simples et faites des phrases courtes !

Volontariat en Amérique du Sud - GlobalongL’enfant doit sentir que vous le prenez comme un être à part entière et pas comme une petite chose fragile qui ne connait rien à la vie. Grâce à cette relation reposant sur le respect mutuel, vous pourrez constater que l’enfant s’ouvrira davantage à vous. Ainsi, vous pourrez en tirer parti pour lui apprendre des choses. En commençant par la répétition de vos propres paroles.

Soyez naturel(le) et restez vous-même !séjour humanitaire en Afrique - Globalong

Les enfants ont une formidable lecture des autres. C’est-à-dire qu’ils voient ce que vous êtes et ils vous comprennent. Si vous n’agissez pas naturellement, ils vont le sentir et ils vont se méfier. Et puis, comme on dit, « le naturel revient toujours au galop » et les enfants ne vont pas comprendre ce que vous faites et qui vous êtes.

Appelez les enfants par leur prénom !Immersion en Afrique  - Globalong

Nous avons souvent envie d’appeler les enfants par de petit surnom tout mignon parce que les enfants sont tout mignons. Mais les appeler par leur prénom est très important car cela permet de les considérer comme un individu. En plus, ça vous évitera les jalousies que cela peut engendrer envers les enfants.

Adoptez une bonne position physique !Volontariat en Afrique - Globalong

C’est aussi primordiale et tout simple : parlez-lui à sa hauteur ! Mettez un genou à terre ou accroupissez-vous afin de lui parler face à face ! Ceci est très important car vous montrez à l’enfant que vous êtes son égal et que votre volonté n’est pas de le prendre de haut. Et en plus, ça fait travailler les cuisses !

Mission humanitaire en Afrique - GlobalongÉvitez de pencher seulement le dos ! Lorsque un adulte parle de cette manière à un enfant, il lui renvoie un message d’infériorité (sans vouloir bien entendu) qui risque de briser la confiance entre ces deux êtres.
Et si vous passez la journée à vous tordre le dos, vous risquez de revenir tout cassé (ce qui serait tout de même dommage) !

Globalong


Comment parler à un groupe d’enfant ?

Bénévolat en Asie - GlobalongInstaurer le calme et veiller à ce que tout le monde vous écoute.

S’adresser à une classe ou à plusieurs enfants n’est pas quelque chose de naturel. Vous serez amené(e) à faire cette expérience lors de votre mission de bénévolat participatif en Asie, en Afrique ou en Amérique, auprès des enfants pour l’explication d’un jeu ou l’apprentissage d’une leçon, par exemple.

Stage en Afrique - GlobalongSachez tout d’abord que le premier mot que vous dites sera le plus important. Pas en termes de sens mais en termes de posture. Vous allez vous positionnez à ce moment là comme le référent de l’activité.

Ainsi, il vous faut montrer une certaine aisance et une confiance en soi au top ! N’oubliez pas la bienveillance là-dedans afin de ne pas vous la jouer petit chef.

Bénévolat international en Asie - GlobalongLancez votre premier mot en expirant, cela vous aidera à enlever tout stress qui partira avec ce mot !

Adressez-vous à tous les enfants ! Regardez-les un par un, balayez bien toute la pièce !

Ne vous étendez pas trop sur les explications mais donnez plusieurs exemples. Les enfants comprennent mieux grâce aux exemples concrets.

Et surtout n’oubliez pas, vous avez le droit à l’erreur ! C’est en échouant que l’on apprend !



Découvrez le témoignage d’Élisa, partie en mission d’enseignement au Sri-Lanka

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@globalong.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *