Conseil n°3 : Gérer une classe


Comment gérer une classe ?

Voilà la chose la plus difficile à acquérir et, bien sûr, la plus importante (sinon ce ne serait pas drôle !).

Dans la journée, vous avez plusieurs temps et plusieurs activités à mener. Mais vous ne pourrez pas faire ce que vous avez prévu si les enfants courent partout et ne vous écoutent pas.

Instaurez le calme

Voici quelques astuces pour instaurer le calme avant et/ou après une activité. Vous pouvez en choisir plusieurs mais le mieux est de toujours avoir la même pour que les enfants, au fur et à mesure du temps, comprennent immédiatement ce que vous voulez, c’est-à-dire le silence et leur attention.

Astuce n°1 : Chantez

Sur l’air de la chanson « 1, 2, 3 nous irons au bois » :School beach en Amérique du Sud - Globalong

Un, deux, trois, venez avec moi !
Quatre, cinq, six, il faut que j’vous dise
Sept, huit, neuf, quelque chose de neuf
Dix, onze, douze, mais plus rien ne bouge ! Chut ! (Posez le doigt sur la bouche)

Chanson du silenceMission humanitaire en Asie
En Français
En Anglais
En Espagnol

Convient surtout aux enfants de moins de 7 ans.

Astuce n°2 : Bougez

Projet volontaire en Asie - GlobalongSur le rythme de la chanson « We will rock you », l’adulte tape deux fois sur ses cuisses et une fois dans ses mains. Répéter 4 fois.

Convient aux enfants de moins de 8 ans.

Vous pouvez aussi faire plusieurs gestes à la suite comme levez un bras, puis l’autre, mettez les mains sur votre tête, puis sur vos épaules et finissez le doigt devant la bouche.Projet pédagogie en Asie - Globalong

Convient aux enfants de moins de 10 ans.

Levez le bras sans dire un mot, les élèves, devant vous, vous suivront puis toute la classe, ainsi vous aurez l’attention de tous.

Mission humanitaire en Afrique - GlobalongConvient aux enfants de plus de 6 ans.

Le son d’une cloche ou d’un instrument avec le son grave (aiguë c’est horriblement désagréable pour les enfants et pour vous !!) pour attirer leur attention.

Convient aux enfants de plus de 6 ans

Bénévolat humanitaire en Jamaique - GlobalongDe nombreuses autres astuces sont bien entendues possibles. L’important est que le cadre reste identique. En premier lieu, vous devez être visible et vu(e) par les enfants et cela doit finir par quelque chose de silencieux. Ces pratiques ne doivent pas durer plus d’une minute.

Astuce n°3 : Chuchotez !

Enseignement bénévole en Jamaique - GlobalongAttention !!! Chuchoter est la clé du succès ! Au début, c’est très difficile et vous allez vous sentir un peu idiot(e) et surtout, pas du tout écouté(e) ! Mais, si vous arrivez à passer ce cap, vous allez instaurer dans votre classe un calme ambiant et une atmosphère de travail idéale ! Je m’explique : lorsque vous chuchotez, les personnes présentes tendent l’oreille et sont donc plus enclines à vous écouter ! De plus, ils vous imiteront !
Double bénéfice !

Et d’ailleurs cela se vérifie aussi avec les adultes ! Chuchotez au lieu de parler et on vous répondra aussi plus doucement ! Comme on dit la haine attise la haine, eh bien le calme attise le calme aussi ! Testez chez vous avec des adultes ou avec un ou plusieurs enfants !

Évitez de crier !

Mission humanitaire enseignement en Asie - GlobalongUtilisez le cri en cas de danger et seulement en cas de danger ! Très difficile à faire aussi mais cela va dans le sens du chuchotement ! Si un enfant a un comportement inadapté très poussé, criez en chuchotant. C’est dingue l’effet que cela peut faire. L’enfant voit en vous le mécontentement mais vous n’allez pas lui faire peur pour autant et ainsi ce que vous allez lui dire va être mieux perçu et davantage compris.

Cela aussi se vérifie avec les adultes. Voyez la difficulté de calmer une personne en criant. Parlez doucement, d’un ton sec et votre message sera mieux délivré.

« Les règles sont faites pour être transgressées »

Étrangement les enfants connaissent très très bien cette citation !Mission enseignement en Afrique - Globalong

Sachez que quelques minutes après avoir donné une règle, un enfant va la transgresser. Ceci se vérifie quasiment à chaque fois. A ce moment-là, soyez vigilant(e) et ne ratez pas cette occasion pour rectifier la chose et donner l’exemple vous-même. Si vous réagissez, vous allez gagner en capital respect auprès des enfants. Donc, dans les 2 à 3 minutes qui suivent ladite règle, observez et réagissez avec un « non » calme mais ferme.



Découvrez ci-dessous, une journée de bénévolat de Véronique en mission d’enseignement au Sénégal

Pour plus d’informations sur nos missions de bénévolat humanitaire, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@globalong.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *