Deuxième journée au Kenya en tant que volontaire internationale avec Globalong

29 juillet 16

Ca y est, c’est parti, après m’être un petit peu reposée hier, je me lève de bonne heure pour visiter quelques projets sur lesquels je vais intervenir. Cela fait partie de ma période d’orientation organisée par Globalong. La période d’intégration va me permettre à moi et aux autres bénévoles de m’acculturer au pays dans lequel je vais vivre pendant quelque temps pour en comprendre les us et coutumes. Cette courte période d’intégration va aussi me permettre de repérer quel trajet j’ai à faire tous les matins pour me rendre sur mon lieu de missions, quel bus prendre etc, je serais ainsi, une bénévole humanitaire parfaite!

Dans un premier temps je me suis rendue dans une école de Majengo qui est un quartier très très pauvre de Nairobi. Le réveil a sonné à 6 heures du matin pour que je puisse profiter à fond de ma première journée en tant que volontaire avec Globalong.

La première école dans laquelle je me suis rendue est super chouette, j’ai rencontré des personnes enseignantes et des enfants vraiment gentils, intelligents et chaleureux. Je me suis rendue là-bas en voiture avec la coordinatrice locale et nous nous sommes garées sur un parking sécurisé sinon, il y a un risque pour que les habitants de ce « slum » prennent les miroirs des rétroviseurs ^^.

Une fois garées, nous avons traversé le quartier pour nous rendre à l’école. J’ai déjà été en Afrique étant plus petite, mais là, c’était très étonnant pour moi de voir tant de déchets par terre et autour de moi. Des montagnes de déchets et une odeur pas très agréable à renifler m’ont suivi pendant une bonne dizaine de minute, mais après je m’y suis faite.

enfant des rues Globalong

Déchets rues Kenya GlobalongRecyclage déchets Globalong

Dès qu’ils m’ont vu avec les autres bénévoles et la coordinatrice locale, leur visage s’est illuminé et ils nous ont salués en nous demandant comment nous allions. C’était vraiment touchant. J’ai trouvé une petite place parmi eux, tandis que la professeure leur parlait de religion, ils m’ont tous sauté dessus sans hésitation en me faisant des câlins, en touchant mes mains, car pour eux la peau blanche est bizarre. Ils ont étés mon coup de cœur de la journée. Je me suis présentée avec les autres volontaires, et malheureusement le sujet du terrorisme a fait surface, ils étaient très émouvants. Bien qu’ils soient petits, ils m’ont montré leur soutien en disant que tout irait bien. Pendant 30 minutes environ, ils m’ont câliné, c’était adorable. Les locaux que j’ai croisé m’ont souvent interpellés en disant « Mzungu » ce qui signifie « les blancs », ils ne disent pas ça méchamment, c’est juste pour nous interpeller et nous demander comment est-ce que nous allons. Après avoir marché (là où je pouvais) je suis passé dans une petite ruelle pour rejoindre les enfants de l’école qui étaient dehors en train de réciter et d’étudier la bible.
Ecole comunautaire Globalong Kenya

Mission de bénévolat en Afrique Globalong

Enfants école regroupement matinal Globalong

Ensuite, pendant que je parlais avec les professeurs, les enfants sont montés en classes pour commencer à étudier.

Dans cette école, les enfants mangent généralement 2 fois par jour, mais il arrive parfois qu’ils ne puissent manger qu’une fois, car ils n’ont pas beaucoup d’aide des autres églises, parfois les volontaires peuvent emmener des choses à manger s’ils le souhaitent. Il arrive malheureusement que les professeurs aient à piocher dans leurs économies personnelles pour permettre aux enfants de manger.

Globalong enfants écoles enseignement
Porridge Collation matin Globalong

J’ai aussi pu visiter des classes, voici un petit aperçu !

Bénévolat international avec Globalong en Afrique

Globalong volontaires internationaux à l'autre bout du monde

Volontaires internationaux Globalong afrique

Les femmes de cette communauté aident aussi financièrement en cuisinant et vendant les produits sur le marché local pour ensuite donner l’argent récolté à l’école.

Je me suis ensuite rendue dans un orphelinat qui fournit un enseignement aux enfants et un logement pour les filles. Cet orphelinat accueille des filles plus ou moins jeunes pour qu’elles puissent y dormir et aller à l’école. Les garçons viennent aussi, mais ils ne suivent que les cours.

Les enfants sont vraiment super là-bas aussi ;). Ils ont un peu plus de chance que les autres enfants de l’école précédente par contre, eux mangent environ 5 fois par jour, cela n’empêche pas qu’ils sont quand même dans le besoin : vêtements, chaussures, etc. J’ai beaucoup joué avec les enfants là-bas et on a surtout pris beaucoup de photos. Ils adorent les photos, ils trouvent ça intriguant. Après avoir goûté les « chapati » hier soir chez la coordinatrice locale (pancake où on peut ajouter des haricots blancs et de l’oignon cuit), j’ai eu la chance de goûter au porridge. Pour être honnête avec vous, je n’ai vraiment pas aimé… Mais bon, c’est toujours intéressant de goûter afin de découvrir de nouvelles saveurs.

volontariat international Kenya Globalong DSC_0079-min

J’ai essayé de leur apprendre un jeu, que nous connaissons bien en France, le fameux « Tomate Ketchup » mais ils n’ont pas trop aimés haha, tant pis, du coup nous avons joué à un autre jeu qu’une petite fille nous a appris, c’était bien drôle bien que ce n’ait pas duré longtemps.

Mission de bénévolat humanitaire Globalong Afrique

B2névolat international avec Globalong en Afrique

Mission humanitaire en Afrique avec Globalong

J’ai encore pu discuter avec les directrices de ce centre pour savoir comment cela fonctionnait. Tous les enfants qui sont là-bas souffrent de maladies ou ont été abusés moralement ou physiquement. C’est un petit peu dur à attendre, mais en tant que futur volontaire (je l’espère) il faut que vous le sachiez. Mais il faut aussi que vous sachiez qu’ils sont adorables et vivent très bien avec ça. Ils sont soignés tous les jours. Leur condition de vie sont très confortable. Ils disposent de lits, d’une salle de bains, de plusieurs salles de classe. C’est vraiment chouette pour eux.Mission d'enseignement en Afrique

Récréation et pause déjeuner Afrique Globalong

Mission dans les orphelinats Globalong

Quand je repense à cette journée, c’est un peu difficile, car avec le recul, on ne vit pas seulement l’instant, on l’analyse aussi. Je suis contente que Globalong envoie des volontaires au Kenya pour aider toutes ces personnes dans le besoin. Vous aussi, si un jour, vous voulez vous rendre utile, serez peut-être touché par ce qu’il se passe, leurs conditions de vie, mais sachez qu’ils ont connu la rue avant et que maintenant, ils sont heureux d’avoir tout ce qu’ils ont, pour nous, c’est plutôt difficile à croire, mais ils n’ont jamais connu notre mode de vie donc, chaque jour qui passe est un nouveau jour de bonheur pour eux bien que parfois, leur dur passé revienne au galop.

Le personnel qui m’a accueilli sur place était aussi très chaleureux et cela m’a fait vraiment chaud au cœur. Ils ont vraiment besoin de nous en tant que volontaire. C’est une expérience humaine extraordinaire. Prenez contact avec Globalong et apportez leur vôtre aide. Tous les pays en voie de développement sont, je pense, dans cette même difficulté : la pauvreté. Si vous ne voulez pas partir au Kenya alors, partez ailleurs, je pense que tout le monde peut être utile partout. Bien sûr, vous ne changerez pas le monde, ni leurs conditions de vie, car vous n’êtes pas un super-héros, mais en 2 semaines ou en 1 an, vous pouvez leur donner bien plus que ce que vous pensez.

Je suis ensuite parti pour aller visiter une autre école dans le quartier de Majengo à Nairobi. C’était une école complètement différente… De nombreux bénévoles y ont déjà étés et ils ont réalisé des choses extra-ordinaires. Quand je suis arrivée, le directeur m’a montré les différentes classes. Elles sont très nombreuses, il y en a une dizaine, car ils sont plus de 300 enfants de la rue dans cette école à venir pour étudier. J’ai un profond respect pour ces personnes qui aident au quotidien leur prochain et aussi pour ses enfants qui s’accrochent encore et encore et qui souhaitent avancer en allant à l’école pour essayer de se bâtir un mon meilleur. Je pense que ces dix jours ici sont une magnifique parenthèse utile à ma vie qui me construit et qui me fait oublier mon confort quotidien en me confrontant à la réalité des pays en voie de développement. Les enfants dans cette école sont tout aussi adorables que tous ceux que j’ai croisés plus tôt dans la journée. Ils nous accompagnent de classe en classe, font des sourires à la caméra et sont vraiment gentils.

Ecole communautaire Globalong

Mission bénévolat Afrique école communautairesMission international bénévolat

Actuellement, ils louent une partie de leurs locaux à une autre école qui n’a plus d’abris car elle a brûlé. Cette école demande une petite contribution aux parents pour qu’ils puissent aller à l’école qui n’ait vraiment pas cher, mais certains ne peuvent pas se le permettre quand même. Cette école ne leur fournit pas de nourriture par contre. Les enfants souffrent de mal nutrition, de maladies, de violence, mais sont encore une fois de plus, (je sais que je me répète) adorables.

Certains enfants emmènent à manger et prennent leur déjeuner à l’école, d’autres rentre chez eux le temps de la pause et certains restent jouer avec leurs copains, car leur famille ne peut pas les nourrir. Ils préfèrent s’amuser et rester entre amis pour oublier le reste. Tout ce que je vous raconte peut-être un peu difficile mais ils n’en souffrent pas, ils sont heureux, gardez ça en tête 🙂

Les enfants ont une pause de 20 minutes tous les deux cours sauf pour le repas, où ils disposent d’une heure et demie environ.

Après avoir quitté cette école, je suis allée manger un morceau et je me suis rendu au « city park » qui est un parc public où on peut voir de nombreux singes. Ils sont vraiment rigolos. La plupart des gens qui y vont, les nourrissent, s’y reposent ou étudient. Après avoir été acheter des bananes et des oranges, nous leur avons donné. Un singe m’a sauté dessus, pour manger, j’ai eu peur sur le coup, mais ils ne sont vraiment pas méchants. Pour les nourrir et si vous voulez une photo, il suffit juste de s’asseoir au sol et de présenter une banane au-dessus de votre épaule et doucement, ils viendront pour pouvoir mangé. J’ai pris quelques photos.

Mission et excursions Globalong

Globalong au parc à singe excursions

Bénévolat et excursions avec Globalong au Kenya

Singes et bénévolat au Kenya Globalong

Excursions et temps libre GlobalongUne fois arrivée, je me suis penchée sur mon ordinateur pour vous raconter mes aventures et vous savez quoi ? Ca fait drôlement du bien. J’espère que tout ce que je dis n’est pas trop dur à lire, mais c’est la triste réalité. J’apprends progressivement à apprécier de plus en plus de choses. Pour me réchauffer le cœur maintenant, j’ai juste besoin du sourire d’un enfant… Après m’être installé dans le parc pendant quelques minutes, j’ai repris la route pour rentrer au logement. Catastrophe…. Pour 15 kms, j’ai passé plus de 2 heures sur la route. Les matatus (bus locaux) roulent très très mal, encore pire que tous les africains haha. Ils roulent vite, vont n’importe où sur la route pour éviter les bosses, etc, c’est pour ça que c’est un bazar sans nom à chaque fois sur les routes africaines. J’ai trouvé ça rigolo mais fatiguant.

Finissons sur une bonne note puisque c’est l’heure du repas. J’ai mangé une bonne salade chaude de pomme de terre poivrons et oignons. La coordinatrice locale de Globalong se donne vraiment du mal, elle est top.

Bons nuit chers lecteurs.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les missions, je vous conseille de vous rendre sur www.globalong.com

Ps: demain je vais dans le village natale maasaï de la coordinatrice locale, je suis sûre que ça va être top!! Je vous raconterai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *