Une journée pleine de découverte au Kenya avec Globalong

Bonsoir à tous!

Programme de la journée bien chargé encore une fois !

Je me suis rendue dans une école communautaire que je n’avais jamais vu auparavant ainsi que dans un centre médical le matin.

En ce qui concerne l’après-midi, j’ai été dans un orphelinat d’animaux sauvages, c’était bien sympa aussi.

Commençons par le commencement. Je me suis rendue dans un projet qui regroupe plusieurs programmes. Un programme médical, un programme nutritif et un programme d’enseignement. Globalong y envoie souvent des volontaires.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce projet, car il regroupe différent corps de métier, c’était très intéressant et accessible à tous. J’ai vraiment beaucoup aimé ce projet, car il regroupe différent corps de métier, c’était très intéressant et accessible à tous.

Je n’ai pas pu participer au programme médical, car je n’ai pas les compétences nécessaires pour venir en aide à des nourrissons, faire des recherches sur le SIDA, travailler dans une clinique ou bien même recevoir des patients pour une consultation médicale, mais ces différentes missions étaient très intéressantes.

J’ai passé beaucoup de temps dans le projet de nutrition des nourrissons et des jeunes mères. Ce centre peut recevoir des jeunes mamans avec leurs nourrissons, mais aussi des femmes enceintes. L’objectif de ce centre est le suivi médical pédiatrique et gynécologique. Les mères enceintes sont suivies par les médecins pendant leur grossesse notamment au niveau de la nutrition. Les femmes sont suivies, et ont leur donne un régime particulier lorsqu’elles sont en sous-nutrition, car sinon le bébé ne pourra pas se développer correctement. Le suivi est le même pour les nourrissons. Ils sont pesés, mesurés pour qu’on puisse suivre leur croissance sur un carnet de santé qu’on leur donne à leur naissance.

Ensuite, on leur attribue des aliments nutritifs qu’ils devront prendre pour grossir notamment ou pour être en pleine santé. Une petite fille est venue, la pédiatre nous expliquait qu’il y a un mois, cette enfant était en sous-nutrition et maintenant, c’est parfait. Ils réussissent à sauver des enfants tous les jours, je trouve que c’est un beau métier, surtout ici en Afrique. Je trouve aussi que c’est un très bon programme de bénévolat pour ceux qui ont des compétences médicales avec les enfants notamment.

Je suis aussi persuadée qu’ils sont ouverts à de nouvelles propositions qui permettraient elles aussi, d’aider un enfant et/ou leur maman.

Ensuite, j’ai été rencontré la directrice de l’école qui est une femme qui doit tous les jours surmonter des challenges : nourrir les enfants, leur donner une éducation et leur assurer un meilleur avenir. Elle gère plusieurs écoles, une qui est mixte où les enfants rentrent chez eux ainsi qu’une deuxième où il est possible de faire du bénévolat.

Les enfants sont des « streets boys », ils viennent de la rue et ont été pris en charge pour leur donner la possibilité d’avoir un meilleur avenir. En tant que bénévole international, vous pourrez participer à l’éducation des jeunes. Je vous conseillerai aussi d’être force de proposition et de proposer de nouvelles choses à mettre en place.

Globalong et enseignement au Kenya

Globalong, bénévolat dans des écoles kenyanes

Il y a 65 enfants qui viennent des rues, et tous sont des garçons qui ont une histoire bien différente et très difficile. Ils sont âgés de 8 à 17 ans et peuvent suivre une éducation normale ou bien une éducation professionnelle : la charpenterie.

Comme je connaissais déjà l’enseignement normal, je suis allée dans le pôle éducation professionnelle où j’ai pu, avec les étudiants qui ont environ 17 ans, travailler le bois. Ils étaient très enthousiastes à l’idée de nous apprendre ce qu’ils étudiaient. Ils vont passer un examen en décembre et seront ensuite répartis dans des entreprises pour qu’ils puissent mettre en pratique leurs connaissances et peut-être que celles-ci les embaucheront plus tard. C’est le plus gros challenge de la directrice, elle souhaite les sortir de la rue et leur permettre d’assurer leur avenir en leur donnant des compétences professionnelles.

Bénévolat dans des ateliers professionnels Globalong

Globalong mission bénévole en école

Globalong et volontariat international en Afrique

Pour les enfants plus petits, ils essayent de les remettre en contact avec leur famille, mais si ça ne marche pas (par manque d’argent ou, car ils ne veulent pas) ils restent et continuent d’étudier dans cette école. Ils vont passer un examen en décembre et seront ensuite répartis dans des entreprises pour qu’ils puissent mettre en pratique leurs connaissances et peut-être que celles-ci les embaucheront plus tard. C’était une rencontre très intéressante.

Après m’être arrêté manger une pizza, je suis allée dans un orphelinat d’animaux sauvages. C’était vraiment super. Les bénévoles qui vont là-bas peuvent nourrir les animaux, s’occuper de leur bienêtre et aussi faire des visites guidées aux visiteurs quand ils viennent.Globalong rencontre des animaux sauvages

Orphelinat animalier Kenya Nairobie Globalong

Pour entre dans le parc en tant que visiteur, ça coûte 25$. J’ai eu l’occasion de prendre pleins d’animaux en photos et de caresser des guépards et léopards, c’est vraiment quelque chose de particulier. Les animaux sont dociles (sauf les lions et les phacochères) et si vous rentrez dans la nurserie quand vous serez bénévole, vous pourrez aussi être aux plus proches des animaux et suivre leur développement.

Sortie des classes Globalong Afrique

Globalong guépard orphelinat animalier

Mission animalière au Kenya avec Globalong

 

Ils sont venus à la rescousse de plusieurs animaux déjà, aujourd’hui j’ai pu voir deux petites hyènes ainsi qu’un bébé singe de 3 mois qui vient d’être secouru.

Mission d'aide aux animaux orphelins

Nurserie Orphelinat animalier GlobalongVous vous demandez pourquoi tous ces animaux sont là-bas ? C’est souvent car ils ont étés rejetés par leur mère ou abandonnées et qu’ils sont trop jeunes pour restés seuls dans la nature. Ils peuvent aussi avoir été supprimé à des personnes qui les gardait chez elles ou bien retirer du traffic illicite.

jeune Kenyan Globalong afrique

Bénévoles animalier qualifié en soins vétérinaires Globalong

Pour être bénévole dans cet orphelinat, vous pouvez rester 3 mois maximum, il est ensuite possible de renouveler votre demande, bien sûr, il est possible, je pense que celle-ci ne soit pas acceptée. Sur ces belles paroles, je vais vous laissez.

J’espère que mes péripéties vous intéressent et qu’elles vous donnent envie d’être volontaires. En étant bénévole, on en apprend beaucoup plus sur nous-même et sur la culture qui nous entoure, je le conseillerai à autant de monde que je peux.

De plus, Globalong est un très bon organisme avec qui partir, ils sont constamment en train de nous épauler et de nous suivre pour résoudre les problèmes quand il y en a et pour s’assurer que tout va bien. Ils sont tops ! Merci à eux pour cette belle aventure qu’ils me font vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *